Paul JOUVE (1878-1973)

Tigres au repos. 1932.

Eau-forte sur japon, en couleur, fond à  l'or
Justification du tirage sur 90 exemplaires
Cuvette 32 x 95 cm

Historique

Cette eau forte directement inspirée d'une de ses peintures, fut gravée par Maccard d'après un dessin de jouve. D'une remarquable qualité d'exécution sa publication fut assez compliquée, compte tenu du coût très important de la réalisation du fond d'or.

Le premier éditeur dut arrêter la production, un second éditeur repris l'édition, le tirage complet des 90 exemplaires s'acheva enfin, Jouve se réservant une douzaine des tirages.

Tous les exemplaires, sont numérotés et signés par l'artiste, et revêtu du fond d'or.

Cinq ou six exemplaires, d'un tirage de moindre qualité  furent tirés sans fond d'or, sans l'autorisation de Jouve. Ces exemplaires dont Jouve avait demandé la destruction, ne sont naturellement pas signés par l'artiste et constituent une contrefaçon de son oeuvre.

 

Bibliographie (sélection)      

Paul Jouve, vie et œuvre par Felix Marcilhac
Éditions de l’Amateur, Paris 2005
Reproduit page 278 et page 371.

 

Paul JOUVE (1878-1973) - Tigres au repos. 1932.