Paul JOUVE (1878-1973)

Le port de Villefranche, 1955.

Huile sur panneau

Signé en bas à gauche

Situé, signé et dédicacé au dos

Haut. 51 cm Larg. 41,5 cm

Historique

Cette peinture a été réalisée sur le motif, vue du premier étage de la villa Ephrussi de Rothschild dont Jouve était le conservateur.

La baronne Ephrussi de rothschild avait légué sa villa à l'académie des beaux arts, ainsi que la totalité de sa très importante collection d'objets d'art, charge à l'institut de France de créer un musée, pour y présenter ses collections. L'institut rassembla dans la villa les collections constituées par la baronne au cours de sa vie. 

Albert Tournaire, membre de l'institut, architecte et prix de Rome, est nommé comme premier conservateur. En 1949, Jouve lui aussi membre de l'académie des Beaux arts, remplace Albert Tournaire. Dans les premières années de son mandat, Jouve fera les inventaires des collections, et essaiera de redonner vie au musée, qui était resté à l'abandon, et fermé pendant la guerre. Il assurera son mandat jusqu'en 1960. il se rendra à saint Jean Cap-Ferrat plusieurs fois par an, profitant de ses séjours pour peindre.

il se rendra à Saint Jean Cap-Ferrat plusieurs fois par an, profitant de ses séjours pour peindre.

Le port de Villefranche se trouvant non loin de la Villa Ephrussi, il a donné à Jouve l’occasion de s’illustrer dans une composition assez éloignée de ses compositions animalières.

Exposition (sélection)

Rétrospective Paul Jouve, Musée de la France d’Outre-Mer, Paris.

Du 16 avril au 8 mai 1955, exposé sous le numéro 33. 

 

Exposition Paul Jouve, Cercle Volney, 7 rue Volney, Paris

Exposé du 13 décembre 1955 au  5 janvier 1956, sous le numéro 31.

Bibliographie (sélection)

Paul Jouve. Vie et œuvre, par Félix Marcilhac

Éditions de l’Amateur - Paris 2005

Reproduit en couleur page 287

Paul JOUVE (1878-1973) - Le port de Villefranche, 1955.