Paul JOUVE (1878-1973)

Monastère de Simonos Petra. Mont Athos,1917.

Crayon, encre de chine, et rehauts de gouache

Signé, situé et daté aout 17, en bas à gauche

Marque de l'exposition d'Athènes en bas à gauche
Haut. 54 cm, Larg. 76 cm

Historique

Mobilisé avec l’armée d’Orient, Jouve est attaché directement au quartier général des armées d'orient commandé par le général Sarrail, il est au service photographique des armées. Il passe l’année 1916 à Salonique, où il organise une exposition des artistes d’Orient. Le 23 juillet, muni d’autorisations de déplacements données directement par le général Sarail, il embarque pour la presqu’île d’Athos. Il y restera jusqu’en septembre.

Il visitera tour à tour quatorze monastères dans la presqu’île. Il transporte à dos de mulet son matériel, séjournant quelques jours dans chaque monastère où il est hébergé. Il partage ainsi pendant deux mois la vie des moines, et s'émerveille des trésors byzantins accumulés durant des siècles. Il rapporte de son séjour au mont Athos des dizaines de peintures et dessins, d'une force et d'une beauté saisissante.

Les monastères de Simonos Pétra, et de Dionysos, compte tenu de leurs situations, resteront ses sujets d’étude privilégiés.

De retour en France, sur la demande d'un de ses principaux clients et mécènes, le prince Alexandre de Serbie, il réalise à partir de ce dessin, une eau-forte et aquatinte en couleur, qui restera une de ses plus grandes réussites techniques.

Exposition (sélection)

Exposition des artistes d'orient, au Zappeion d'Athènes

Du 5 avril au 31 mai 1918, sous le numéro 257

 

Bibliographie (sélection)

Catalogue de l'exposition d'Athènes, Ligue Franco-Hellénique

Exposition des artistes d'Orient en avril et mai 1918

Référencé au catalogue page 14

 

 

Paul JOUVE (1878-1973) - Monastère de Simonos Petra. Mont Athos,1917.