Paul JOUVE (1878-1973)

Royal elephant, citadel in Hué, 1923

Wax pencil on Japanese paper glued to a hardboard backing.

Signé, situé et daté février 23 en bas à gauche

Haut.78 cm, Larg. 110 cm

 

Historique

Jouve, lauréat de la bourse du gouvernement général de l'Indochine en 1921, effectua l'année suivante, un long voyage de onze mois en extrême orient. Jouve quittera la France au début du mois de septembre 1922, et rentrera en juillet 1923. Ce voyage qui marquera durablement son œuvre lui fera découvrir, successivement, Ceylan, l'Annam, l'ancienne Indochine française, Angkor, il remontera ensuite jusqu'au Tonkin, puis la ville de Yun Nan dans l'Empire chinois, il séjournera un mois à Hué, la ville impériale, ou il réalise en février 1923 ce dessin.

De retour à son atelier, il s'inspirera de ces dessins et peintures d'éléphants royaux, pour réaliser de nombreuses peintures sur le sujet.
Une très grande toile, (180cm par 340 cm), reprenant la même composition, sera achetée par la Compagnie Générale Transatlantique, pour la décoration murale du salon des correspondance du paquebot Normandie.

En 1937 il reprendra le sujet pour la réalisation d'une lithographie, tirée seulement à 30 exemplaires.

Bibliographie (sélection)

Paul Jouve par Félix Marcilhac,

Éditions de l’Amateur, Paris 2005.

Une peinture similaire reproduit en couleur page 127, et page374 pour la lithographie

Paul JOUVE (1878-1973) - Royal elephant, citadel in Hué, 1923