Accueil

Voyages

Sa vie durant Jouve se déplace à la recherche de nouveaux modèles, il visite tous les grands Zoos européens, en rapporte des études, et revenu au calme de son atelier il y puise son inspiration. Certains de ses longs voyages marqueront son oeuvre.

Jouve découvrira d’abord le Maghreb. Avec l’armée d’orient: Salonique, et le Mont Athos. Puis l’Extrême-Orient et les splendeurs d’Angkor, et enfin l’Afrique.

Le voyage en Extreme orient (septembre 1922, juillet 1923)

Lauréat de la bourse de voyage du gouvernement général, de l’Indochine, Jouve part pour un long voyage en Extrême-Orient. Peintre en mission représentant la France, il embarque à Marseille, pour un périple de onze mois qui le conduira successivement en Indochine, en Chine, à Ceylan, puis aux Indes. Il restera près de trois mois à Angkor, fasciné par la beauté et la grandeur du site.

Il ramènera de ce voyage des centaines d'études qui lui serviront à illustrer, «Un Pèlerin d'Angkor», et à réaliser des compositions monumentales, qui donneront à son oeuvre une nouvelle dimension décorative. Les années qui suivirent son retour furent très marquées par ce voyage.

Cliquez sur les vignettes
pour agrandir l'image

Retour page précédente
© Dominique Suisse 2008.    Reproduction interdite © ADAGP.